ecolesdecinema.com
Guide des écoles et formations en cinéma et audiovisuel
Un film de l’école Louis-Lumière en relief
Il sera projeté lors de Dimension 3, l’événement "cinéma relief".
L’ENS Louis-Lumière est partenaire de Dimension 3, l’événement "cinéma relief" (2- 4 Juin 2009).

A cette occasion, l’Ecole présentera « Réminiscence », un court-métrage en relief (6 min, 2008) réalisé par Céline Tricart dans le cadre de son Mémoire de Fin d’Etudes.

Résumé: XXIème siècle, un jeune homme redécouvre un laboratoire photographique oublié par ses ancêtres. 1854, une jeune femme un peu rêveuse souhaite se faire tirer le portrait, un portrait un peu particulier…

Le but de ce mémoire, « Réaliser un film en relief » était d’explorer différentes possibilités de mise en scène offertes par la stéréoscopie.

«J’ai de plus envie de donner la preuve au spectateur que la troisième dimension apporte non seulement une impression de définition supérieure, mais aussi une vraie immersion dans l’action du film, sensation que peut-être nous avons oubliée depuis que le cinéma 2D fait partie de notre quotidien. De plus les seuls films en relief qui nous sont donnés de voir à l’heure actuelle sont ou des essais spectacularistes, ou des films d’animation (...), qui ne permettent pas vraiment de se rendre compte de cet apport-là de la stéréoscopie.

Je vais chercher à rendre la comparaison 2D/3D claire et évidente ; Le film sera commencé et terminé par des séquences en relief très léger sensées se passer de nos jours. Dès que la réminiscence de la scène de pose commence, le relief se gonfle soudain, faisant apparaître une dimension toute nouvelle à la scène, avant de disparaître à nouveau « écrasé » par le flash, et la mise à plat de la scène sur une photographie…» (Céline Tricart Note d’intention)

Le film a été tourné en 2K avec les caméras SI-2K grâce au concours d’Yves Pupulin de la société Binocle ; montées sur un module en miroir conçu par Alain Derobe. Le montage a été réalisé sur un Final Cut Pro de l’Ecole, l’étalonnage  sur un Quantel Pablo grâce au soutien de Ralston Humble de la société PabloPost, et enfin les projections dans la salle de l’Ecole (Cinemeccanica-Barco DP 90 2K), financées avec le soutien du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.

Voici le film dans sa version 2D :

Pour en savoir plus >>